x
x
Elie Top, Créateur
Close menu

Abonnez-vous
pour suivre notre actualité

Elie Shop
x
Open menu
« D’origine flamande, très jeune passionné par le dessin, c’est par l’univers de la mode qu’Elie Top s’initie au monde du bijou. Il quitte son nord natal à 17 ans, pour étudier à Paris, aux Ecoles de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne puis entre, à 19 ans, chez Yves Saint Laurent où il fait les rencontres décisives qui décideront de sa vocation, forgeront son goût et façonneront sa démarche de travail : Yves Saint Laurent lui-même bien-sûr, dont il retient la rigueur, l’exigence et l’intégrité, avec auprès de lui la créatrice Loulou de la Falaise, passée maitresse des mélanges audacieux à la désinvolture aristocratique et enfin Alber Elbaz, aux recherches créatives insatiables qui, appelé pour succéder au maître, lui confie à 21 ans, la création de ses premiers bijoux. De là, naît une collaboration qui se poursuit chez Lanvin pendant plus de dix années : y triomphe le « bijou couture », enfin remis au goût du jour, affichant son exubérance et sa pertinence, saisons après saisons.  »  
Portrait par David Downton
Vogue Paris pour le numéro de Noël, Inès de la Fressange m'invite pour un portrait, annonçant la création de ma propre marque, par Pierre Groppo, déc.-janv. 2015.
Soirée inaugurale à la galerie Mitterrand : La reine Catherine Deneuve me fait l'honneur d'assister à la présentation de ma première collection, janv. 2015
Paris le salon de la rue Saint-Honoré, le rêve d'une vie
À la base de tout, depuis toujours, le dessin. Portrait de Jean-Baptiste Mondino pour Elle France
Rencontre décisive à l'aube des années 2000 : Alber Elbaz, une histoire de bijoux couture que j'ai créé pour lui chez Lanvin pendant une quinzaine d'années
Le maitre au travail : un essayage haute-couture aux cotés d'Yves Saint Laurent dont je suis l'assistant au studio, Extrait du documentaire de David Teboul : 5, avenue Marceau - 2001
Mes vraies années de formation : après trois années aux écoles de la chambre syndicale de couture parisienne, je pénètre le saint des Saints : le studio d'Yves Saint Laurent, j'ai un peu plus de 19 ans... exigence, rigueur, et intégrité
Encouragements en lettres d'or : j'ai 14 ans, j'envoie des dessins aux maisons de couture et Christian Lacroix me répond par de magnifiques lettres manuscrites prodiguant conseils et recommandations, éternelle gratitude
Les voyages de formation à l'adolescence, un peu le grand tour, qui forgent un oeil, une esthétique et concrétisent les rêves d'enfants
Pendant tout mon enfance, c'est l'architecture qui prime, rêves de chateaux, de cathédrales que je dessine aussi précis et détaillés que mes bijoux d'aujourd'hui
Enfin! A 9 ans, Versailles en vrai : traverser la galerie des glaces devient une réalité. Leçon de style qui m'obsédera toujours, science de l'équilibre, de la justesse, et de la grandeur
 
x